Deutsche Version

English version


Epuration des gaz d’échappement en procédé humide (lavage en procédé humide)

Lors de l’épuration des gaz d’échappement en procédé humide, on utilise des laveurs (scrubbers) pour épurer le gaz d’échappement. Dans la zone de lavage, on capte les particules toxiques se trouvant dans le gaz d’échappement au moyen d’un contact intense avec l’eau de lavage, grâce à une absorption physique ou chimique.

Dans un premier temps du lavage en procédé humide, ce sont d’abord des composés comprenant de l’HCl, du HF, du mercure, de la poussière, des métaux lourds agglutinés en particules et sous forme gazeuse qui se trouvent absorbés dans l’eau acide du lavage. Dans un second temps, ce sera surtout le SO2 qui sera absorbé dans une suspension d’hydrate de calcium ou de soude (NaOH).

Les installations d’épuration de gaz à procédé humide sont souvent complétées par une phase préliminaire de dépoussiérage placée en amont du scrubber ainsi que d’une phase de micro nettoyage placée en aval pour les composés organiques et les métaux lourds.

Schéma d’un lavage en procédé humide simple, sans eaux usées: